Isolant thermique mince : les avantages et les inconvénients

26
Isolant thermique mince : les avantages et les inconvénients

Vous souhaitez revoir l’isolation de votre logement ou vous venez d’emménager dans une maison et les isolants ne vous semblent pas adaptés à vos besoins. Peut-être, envisagez-vous de vous tourner vers un isolant thermique mince ? Voyons ensemble en quoi consiste ce type d’isolation thermique et quels sont les avantages et inconvénients.

Qu’est-ce qu’un isolant thermique mince ?

Pour commencer, il est important de connaître en quoi consiste un isolant thermique mince. Ainsi, sachez qu’il peut également être appelé PMR, IMR ou encore film mince. Par exemple, PMR signifie Produits Minces Réfléchissants.

Lire également : Quel est la meilleure peinture de sol pour garage ?

Ce sont des isolants thermiques constitués de plusieurs couches qui sont prises en étau entre deux feuilles de films plastiques, ou dans certains cas, des feuilles d’aluminium. Les couches présentent à l’intérieur de ce type d’isolation sont souvent constituées de mousse souple, de feutre animal, de synthèse ou végétal. Par conséquent, il y a plusieurs matériaux différents qui peuvent être utilisés pour la création de ces isolants thermiques. La laine de verre peut aussi faire partie des isolants minces. Lorsque l’on parle de matériaux végétaux, par exemple, la fibre de bois peut par ailleurs être utilisée pour créer ce type d’isolant mince.

Selon le matériau utilisé et la qualité de celui-ci, l’efficacité de l’isolant thermique mince peut varier. Lorsque vous vous lancez dans des travaux d’isolation dans votre maison. Il est important de mettre en évidence que ce type d’isolation thermique ne peut pas être mis en place seul. Effectivement, un isolant thermique mince doit être utilisé en plus d’un autre isolant, en complément.

A lire également : Pourquoi faire appel à un spécialiste pour la rénovation de votre maison à Reims ?

Pour terminer sur les caractéristiques de ce produit destiné à l’isolation de votre maison, sachez qu’il est souvent nécessaire de faire intervenir un spécialiste de la pose d’isolant thermique mince afin que celle-ci soit totalement conforme aux normes en vigueur. Si la pose n’est pas bien effectuée, cela pourrait considérablement réduire l’efficacité de vos isolants minces.

Isolant thermique mince : les avantages et les inconvénients

Quels sont les avantages et les inconvénients de cette isolation ?

Par conséquent, maintenant, vous savez qu’isoler votre logement avec ce type d’isolant thermique mince doit être fait en complément d’une autre isolation et accompagné par un professionnel. Il est temps de s’attarder sur les points positifs de cette isolation à faible épaisseur. 

Les avantages d’une isolation thermique mince

Vous l’avez compris, mais les isolants minces sont constitués d’une faible épaisseur. Ce qui en fait, donc, un sacré avantage puisque cette isolation prend peu de place grâce à cette épaisseur. Par exemple, si vous souhaitez faire des travaux sous votre toiture en aménageant vos combles, c’est l’isolant thermique parfait. Grâce à son épaisseur réduite, vous n’allez pas gâcher d’espace dans ce lieu étroit de base.

De plus, c’est un produit parfait pour les travaux mis en place par des débutants, car ce sont des isolants qui se découpent très facilement. Il suffit de se munir d’un simple cutter pour découper votre isolant, qu’il soit constitué de laine de verre ou d’un autre matériau.

Même s’il est préférable de s’entourer d’un professionnel pour mettre en place ces isolants à faible épaisseur, par exemple, au niveau de votre toiture, il est également possible de les poser seul. En l’agrafant, vous pouvez les mettre en place facilement. Cependant, il faut prendre soin de correctement placer les isolants minces pour ne pas réduire la résistance au froid et à la chaleur. C’est surtout pour cela que des conseils d’un expert peuvent être utiles.

Un des avantages de ce type d’isolation, c’est le fait que plusieurs prix variables soient proposés. En effet, comme de nombreux matériaux comme la fibre de bois ou la laine de verre peuvent être utilisés, les prix varient énormément. Cela rend cette isolation mince accessible à tous. 

Le dernier sacré avantage si vous choisissez ces isolants minces pour vos travaux, c’est le fait qu’il n’y ait pas besoin de pare-vapeur lors de l’installation. Le pare-vapeur est une couche à poser entre votre isolation et la couche de finition des murs de votre maison. Il permet d’empêcher la stagnation de vapeur d’eau dans les murs. Ainsi, pas besoin de mettre une couche de pare-vapeur en complément dans vos murs. Par conséquent, cela permet d’économiser sur le prix de vos travaux, car c’est un matériau en moins à acheter.

Les inconvénients d’un isolant thermique mince

Pour terminer, que ce soit pour des travaux sous votre toiture ou au rez-de-chaussée de votre maison, ce type de produit peut avoir quelques inconvénients. Et pour cause, aucun matériau n’est parfait !

Ainsi, l’efficacité quant à la résistance au froid et au chaud de l’isolation mince est assez réduite. En effet, un isolant classique est plus performant. C’est pour cela que comme évoqué précédemment, il faut l’utiliser en complément de cette isolation classique.  Comme son nom l’indique, c’est avant tout pour contrer les températures extérieures que cette isolation est mise en place. Ainsi, il n’a aucune efficacité contre le bruit. 

Désormais, vous connaissez tout sur l’isolant thermique mince. Ces caractéristiques, avantages et inconvénients n’ont plus de secrets pour vous.