Quels sont les différents types d’extraction de CBD ?

38

Aujourd’hui, le CBD est une substance très prisée et appréciée à cause de ces nombreuses vertus potentielles. Cependant, l’huile de CBD provient comme on le sait tous, d’une transformation de la plante de cannabis. Elle doit, de façon irréfutable, cette réputation à son extraction de cette plante. Il existe évidemment plusieurs méthodes d’extraction du CBD, mais lesquelles ? La lecture de cet article nous apprend plus sur les différents types d’extractions du CBD.

Les différents types d’extractions du CBD

Le CBD est plus connu et plus consommé sous la forme d’huile. Voici le point sur les différentes méthodes d’extraction de l’huile de CBD.

A lire aussi : La douchette wc, un plus pour une toilette plus propre !

La méthode d’extraction à base d’huile

L’extraction à base d’huile est la méthode la plus artisanale à cause de sa facilité et sa rapidité. En effet, elle permet à n’importe qui de créer sa propre huile de CBD encore qu’elle apporte une petite touche d’oméga au résultat final. L’avantage de cette méthode est qu’elle ne nécessite aucune utilisation de produits chimiques dangereux pour la santé.

Par contre, elle présente quelques inconvénients. On note la faible teneur de CBD dans le produit résultant d’extractions à base d’huile. Ce, à cause du manque de contrôle dans cette méthode puisqu’elle se fait à chaud. Ainsi, cela facilite l’altération des cannabinoïdes au cours du processus. C’est pour cela que cette méthode se limite généralement à un usage personnel.

A lire également : Quel type de plinthe avec un parquet ?

La méthode d’extraction à base de solvant

L’extraction à base de solvant repose sur l’utilisation de solvants chimiques. Cette méthode fait recourt à l’alcool isopropylique, l’éthanol, l’hexane, le propane ou encore le butane pour extraire et fabriquer l’huile de CBD. En raison de sa facilité à être mise en place, cette méthode peut être utilisée par les petits producteurs.

Cependant, cette extraction reste dangereuse. D’abord, en raison de l’utilisation des solvants précités qui expose à un grand risque d’explosion lors de l’extraction. Ensuite, en raison de l’impossibilité de supprimer les traces de solvant utilisé au cours de l’extraction dans le produit final au CBD. Alors que cela contribue à amoindrir, des fois même annihiler les effets thérapeutiques potentiels contenus dans l’huile de CBD.

La méthode d’extraction au CO2 supercritique

L’extraction au CO2 est le moyen le plus sophistiqué pour tirer le meilleur du chanvre. Avec cette méthode, le CO2 est traité de façon à entrer dans un état supercritique.

Ce type d’extraction doit son efficacité grâce à l’utilisation de températures très élevées ou très basses pour séparer le CO2 des cannabinoïdes. En effet, cela nécessite l’utilisation d’un équipement complexe de haute technologie et des connaissances poussées. Vous l’aurez compris, cette méthode est réservée aux professionnels du chanvre pour la création de produits au CBD.

Une bonne matière première pour une huile CBD de qualité

On ne peut identifier la bonne méthode d’extraction sans d’abord s’assurer de la qualité des plantes travaillées. En effet, il est nécessaire de veiller au choix du plant de cannabis pour obtenir un CBD efficace et qualitatif. C’est après cela que la méthode d’extraction de l’huile CBD interviendra pour garantir l’efficacité et la qualité de l’huile de CBD.

Par ailleurs, il est important de supprimer efficacement les composants inactifs du chanvre. Pour cela, il faut choisir rigoureusement des variétés riches en cannabidiol avec un pourcentage en THC de moins 0,2 %. En-dehors de cela, les plantes choisies doivent être produites sans utiliser de pesticide ou autre produit chimique. De cette façon, votre huile pourra offrir les meilleurs effets potentiels du chanvre et du CBD.

La meilleure méthode d’extraction de l’huile CBD 

Comme exposé plus haut, il existe différentes méthodes d’extraction, chacune avec son lot d’avantages et d’inconvénients. Cependant, c’est la méthode d’extraction au CO2 supercritique que les spécialistes et les amateurs d’huile de cannabidiol ont tendance à privilégier.

C’est évident, car c’est elle qui offre le meilleur contrôle des cannabinoïdes (CBG, THC, CBN, CBC, CBA) et des terpènes. De plus, l’utilisation de cette méthode n’altère pas le CBD et préserve la qualité et la quantité du chanvre ; sans oublier qu’elle assure la sûreté des consommateurs. Notez que cette méthode est également écologique, car le CO2 peut-être soit réutilisé, soit libéré en toute sécurité dans l’air. Ce qui rend ce processus encore plus appréciable