Comment entretenir des jardinières en bois ?

148
Comment entretenir des jardinières en bois

Vous êtes un amateur de jardinage et vous disposez de bonnes aptitudes en bricolage ? Vous avez réalisé des jardinières à installer à l’extérieur de votre maison ? Mais vous êtes préoccupé par leur entretien ?

Et vous avez raison d’y penser car le bois de par sa nature est sensible aux intempéries et peut très vite se détériorer si rien n’est fait dans le sens de le protéger. Alors vous faites bien de lire cet article, car nous allons partager avec vous des astuces et conseils d’experts pour réussir l’entretien de vos jardinières.

A lire en complément : Quelle taille de lambourde ?

Informations utiles sur le bois comme matériau

Le bois est un matériau qui subit l’impact négatif des intempéries et autres aléas de la nature. Il est par conséquent important de bien conserver votre jardinière pour qu’elle continue de garder ses qualités de décoration malgré les années.

Cela va vous permettre de bénéficier pendant très longtemps de son esthétique et de l’ambiance chaleureuse qu’elle apporte dans votre jardin. Il faut cependant noter que contrairement aux idées reçues, l’entretien de la jardinière en bois n’est pas aussi difficile ou contraignante que ça. La première étape consiste à un traitement spécifique du bois en amont (c’est –à-dire bien avant le but de la fabrication).

A lire également : Quand les tailler ?

Ce traitement va éviter le pourrissement et par la même occasion préserver le bel aspect du bois pendant très longtemps. Les autres méthodes que nous allons présenter à la suite vont dépendre du traitement ou non du bois.

Conseils d’experts sur les méthodes de traitement du bois

Traitement en autoclave

Les bois exotiques vont subir un traitement en autoclave de classe IV, lequel traitement va permettre que vous puissiez installer vos jardinières dans votre jardin ou sur votre terrasse sans aucuns soucis. N’oubliez pas que le but du traitement est de protéger votre jardinière contre l’humidité.

Et si une seule des méthodes ne semble pas donner des résultats escomptés, il est possible de combiner deux ou plusieurs techniques dans  le but d’obtenir un résultat optimal. Le traitement à l’autoclave prédispose le bois à résister à un contact prolongé avec la terre et l’eau. Si vous souhaitez avoir une protection supplémentaire, vous pouvez recouvrir l’intérieur de votre jardinière avec une couche protectrice de goudron.

Pour ceux qui s’y connaissent en bricolage, ils peuvent essayer d’installer une doublure en zinc à l’intérieur du bac à fleurs. En utilisant ces méthodes d’entretien supplémentaires, il faut penser à installer au fond de la jardinière un dispositif pour évacuer le surplus d’eau d’arrosage ou de pluie.

entretenir des jardinières en bois

Traitement à la lasure de protection

Toutefois, l’un des procédés d’entretien le plus utilisé de nos jours est l’huile ou lasure de protection. In s’agit d’une huile incolore qui va empêcher le bois de pourrir ce d’autant que c’est un produit imperméable.

Que le bois utilisé dans la fabrication ait subi ou non un traitement préalable, il ne faut avoir aucune hésitation à utiliser une couche d’hydrofuge. En suivant ces consignes, vous allez garder votre jardinière en bon état et continuer de profiter de son apport dans la décoration de votre jardin. En le faisant, vous allez empêcher votre jardinière d’avoir des tâches.

Traitement simple avec un chiffon humide

Quelques fois, il ne faut pas grand-chose pour entretenir votre jardinière. Par exemple, le passage d’un chiffon humide sur une votre jardinière va aider à enlever les poussières qui s’y sont accumulées au fil des années. Cette opération permet en outre de se débarrasser des éventuels résidus qui à force peuvent finir par s’incruster sur votre jardinière. Procéder à un nettoyage régulier va aussi limiter le temps requis pour effectuer cette tâche.

Entretien de votre jardinière en bois sur une base annuelle

Étant donné que le bois exotique ou encore le bois naturel tendent à prendre une teinte grisée avec le temps, il faut veiller à son entretien de façon périodique pour éviter qu’une telle situation ne nuise pas à l’aspect esthétique du bois de votre jardinière. Vous devez songer à appliquer les méthodes d’entretien évoquées plus haut sur une base annuelle pour obtenir une meilleure protection.

Lorsque vous souhaitez que le bois de votre bac à fleur ou à potager conserve sa couleur naturelle (ou que vous recherchez une nouvelle couleur ?), un petite toilette de votre bois sera le bienvenu.

Vous pouvez commencer par poncer le bois ; ensuite passer un chiffon humide et doux. Il ne vous reste plus qu’à finaliser l’opération en badigeonnant la jardinière  avec de la lasure. Le résultat, c’est que votre jardinière sera comme neuve et prête à vous distiller le bonheur et la bonne humeur pour encore au moins une année.

Que vous ayez utilisé du bois exotique ou du bois naturel pour la confection de votre jardinière, il est important de veiller à son entretien pour lui permettre de conserver son aspect esthétique. Il est tout à fait naturel que le bois commence à grisonner avec le temps surtout à cause des intempéries qui accompagnent les différentes saisons.