Comment laver une culotte pour les menstruations ?

Confortable et plus écologique, les culottes de menstruations vous permettent de ne pas être directement en contact avec les ingrédients toxiques lors des saignements. Mais elles restent malgré tout un sous vêtement. Il est donc important de les garder toujours propre pour éviter les risques d’infections. Plus d’infos ici.

Le prélavage

Retirez votre culotte menstruelle une fois sous la douche et commencez par le rincer avec une quantité abondante d’eau froide. Vous pouvez le placer directement sous le robinet et laisser l’eau couler dessus pendant 2 à 3 minutes pour libérer tout le liquide absorbé. Tant que l’eau du rinçage n’est pas claire, continuez. N’hésitez pas à frotter légèrement sur la couche absorbante pour faire disparaitre les traces de sang résistant.

Lire également : Indispensables en matière de sécurité pour la maison : Guide complet pour une protection optimale

Le trempage

Cette étape est souvent recommandée à ceux qui ont un flux abondant ou lorsque vous gardez la même culotte sur vous pendant plus de 8 heures d’affilé. Dans ce cas, il est nécessaire de tremper la culotte pendant 15 à 20 minutes pour la débarrasser des fragments d’endomètre résistant. Il permet également de maximiser la durée de vie du dessous. Le trempage se fait également à l’eau froide.

Par ailleurs, vous qui n’aviez pas de problème d’abondance et qui avez la possibilité de changer de culotte régulièrement, pouvez vous passer de cette étape.

A lire aussi : Guide pour choisir le matelas idéal pour votre bébé

Le lavage

L’avantage avec les culottes de règles est que vous pouvez les nettoyer à la main comme à la machine et ce sans aucun risque de destruction.

À la machine

Tant que votre culotte ne contient plus de résidu ou de trace de sang, vous pouvez la laver avec vos linges habituels. Mettez-la dans un filet de sous-vêtements afin de la protéger des frottements.et procédez au lavage à une température de 30°C. Dans le cas où vous décidez de la laver seule, gardez toujours la machine à 30°C et lavez-la avec le reste de vos linges sensibles.

Il est conseillé de ne pas dépasser une température maximale de 40° afin de ne pas abimer le tissu dont la membrane imperméable. Versez un demi verre de vinaigre blanc dans le bac à adoucissant pour protéger les tissus de vos culottes et votre machine contre les attaques du calcaire.

À la main

Utilisez une lessive naturelle spécialement conçue pour les culottes de règles et de préférence sans glycérine. Frottez en insistant sur la partie absorbante puis rincez avec une importante quantité d’eau. N’hésitez pas à répéter cette action jusqu’à obtenir le résultat voulu.

Le séchage

Compte tenu des différentes couches de tissus, les culottes menstruelles prennent plus de temps à sécher que les vêtements normaux. Malgré cela, il est préférable de les étaler à l’air libre pour ne pas abimer leur pouvoir absorbant. Dans le cas où vous êtes pressé de l’utiliser ou de sortir, vous pouvez les sécher sur un sèche-linge mais, à basse température

La désinfection

Il est important de procéder au décrassage des tissus de la culotte menstruelle à la fin de chaque période menstruelle. Cela vous aide à lutter contre les infections et les mauvaises odeurs dû à l’acidité du sang. Deux solutions s‘offre à vous pour un nettoyage en profondeur.

La première consiste à regrouper toutes vos culottes de règles que vous avez utilisées dans un bac ou une cuvette adaptée à la circonstance. Trempez-les dans un litre d’eau toujours froide avec une cuillère à soupe de percarbonate de soude pendant une heure. Retirez-les de cette eau et lavez avec une autre eau propre puis séchez à l’air libre.

Pour la seconde option, le même exercice est répété ici, à la seule différence que vous utiliserez une cuillère à soupe de bicarbonate de soude à la place du percarbonate. La quantité d’eau de trempage à ce niveau est de demi-litre.

Les erreurs à éviter

Deux principales erreurs sont à éviter pour laver une culotte menstruelle.

L’utilisation de l’eau chaude

Etant donné que la chaleur cuit les taches dites organiques, il est déconseillé, de laver vos culottes avec de l’eau tiède ou chaude. Elle fixe les traces de sang sur votre linge et réduit sa capacité d’absorption. Il en est de même pour un sèche-linge à haute température et les radiateurs.

Les lessives à base de produits chimiques

Les lingeries menstruelles étant conçues avec du coton, il est préférable de les nettoyer avec des lessives classiques qui ne contiennent pas des substances chimiques. Le choix d’une lessive contenant de la glycérine ou agressive peut provoquer des démangeaisons ou une irritation des muqueuses vaginales. Elles facilitent également la détérioration des fibres de vos culottes. Pour une durée de vie prolongée de vos dessous, privilégiez donc des produits purement bio.

Tout savoir pour acheter vos culottes menstruelles !

Les culottes menstruelles sont des vêtements qui sont de plus en plus appréciés par la gent féminine depuis quelques années puisque celles-ci se veulent véritablement pratiques au quotidien puisqu’elles permettent à ces Mesdames d’aborder leurs règles avec davantage de sérénité. En effet, celles-ci vont être particulièrement pratiques et vous allez donc apprécier de pouvoir les porter puisque vous n’aurez plus à vous soucier de problèmes de serviettes hygiéniques par exemple. Une culotte menstruelle est donc quelque chose qui va grandement vous simplifier la vie. Il ne vous reste plus qu’à choisir de trouver le modèle qui vous plaira le plus.

Si vous vous demandez comment bien entretenir ses culottes menstruelles, sachez que cela n’est pas compliqué. En effet, celle-ci va se laver de la même manière que les autres vêtements, hormis si votre culotte menstruelle est particulièrement tachée. Sachez qu’en visitant le site web partagé précédemment, il vous est possible de découvrir de très bons modèles de culottes menstruelles made in France : celles-ci seront pratiques, esthétiques et fabriquées en France ! Il ne vous reste plus qu’à faire votre choix parmi les modèles qui vous sont proposés puisqu’il y en aura forcément une qui va vous plaire !

Si vous souhaitez en savoir davantage à propos des culottes menstruelles made in france, il est important de vous rendre sur ce lien puisque celui-ci va vous permettre d’en savoir beaucoup plus à propos de ces vêtements qui vous seront particulièrement utiles. Il se peut que ces vêtements soient un véritable mystère pour vous et vous n’avez donc plus qu’à prendre connaissance des informations qui vous sont proposées puisque celles-ci vont vous être d’une grande aide pour trouver une bonne solution pour que vous puissiez vivre vos règles avec plus de sérénité.

Les différentes méthodes pour enlever les taches de sang

Les taches de sang sont quelque chose qui peut être difficile à enlever lorsque l’on parle de vêtements. Pour les culottes menstruelles, cela peut arriver rapidement si vous ne les changez pas suffisamment souvent ou si elles ne sont pas correctement lavées. Il existe plusieurs méthodes pour enlever ces taches disgracieuses.

Sachez que la méthode la plus simple et naturelle est l’utilisation de l’eau froide. Effectivement, dès que vous remarquez une tache sur votre culotte menstruelle, rincez-la immédiatement sous un jet d’eau froide puis frottez doucement avec vos doigts sans écraser le tissu afin d’éviter toute fissure des fibres textiles.

Certain.e.s opteront aussi pour l’utilisation du savon traditionnel comme le savon de Marseille ou encore le savon noir : il suffit alors de mouiller légèrement la zone affectée avant d’y appliquer délicatement le produit nettoyant tout en évitant toutefois une quantité excessive car cela pourrait agresser les fibres textiles et abîmer votre culotte menstruelle.

D’autres préfèreront utiliser des solutions spécifiques telles que des détachants enzymatiques (type Vanish) ou encore des produits lessiviels adaptés aux fibres synthétiques pour ce genre de situation-là. Une fois appliquée, laissez poser quelques minutes avant rinçage après vérification sur une petite zone inoffensive au préalable.

Dans cet article relatif à la question ‘comment laver sa culotte menstruelle’, vous devez rappeler qu’il est toujours préférable d’opter pour des solutions naturelles et écologiques plutôt que de se tourner vers des produits chimiques qui peuvent être agressifs pour l’environnement et votre peau. L’eau froide reste la méthode la plus efficace si elle est utilisée immédiatement après une tache, mais n’hésitez pas à vous renseigner sur les différentes astuces disponibles pour enlever ces taches tenaces.

Comment entretenir et prolonger la durée de vie de vos culottes menstruelles

Lorsque l’on investit dans des culottes menstruelles, il faut savoir comment les entretenir pour prolonger leur durée de vie et éviter ainsi d’avoir à renouveler son stock trop souvent. Voici quelques conseils qui vous aideront à prendre soin de vos culottes menstruelles.

Il faut les laver régulièrement après chaque utilisation. Les traces résiduelles peuvent attaquer les fibres textiles, réduisant ainsi la longévité du sous-vêtement en question. En revanche, évitez le lavage quotidien en machine car cela peut avoir un impact négatif sur la qualité et la performance des protections hygiéniques.

Lorsque vous passez votre culotte menstruelle en machine, privilégiez une température basse (30° maximum) afin d’éviter tout risque de déformation ou détérioration du tissu élastique. Optez pour un programme doux sans essorage vigoureux ni adoucissant qui pourrait obstruer les pores absorbants ou bien endommager la membrane imperméable. Ils sont susceptibles aussi d’affecter l’environnement aquatique lors du traitement des eaux usées contenant ces substances chimiques.

Si possible, préférez sécher vos culottes menstruelles naturellement plutôt que dans un sèche-linge électrique afin qu’elles ne se contractent pas ni ne subissent une usure prématurée due aux frottements et aux chocs thermiques imposés par ce type d’appareil.

Et surtout, suivez les instructions de lavage fournies par le fabricant, car chaque culotte menstruelle est différente et peut nécessiter un entretien spécifique. Certaines peuvent être utilisées avec des produits lessiviels tandis que d’autres pas ; certaines sont susceptibles de se décolorer ou bien perdre leur élasticité si elles ne sont pas traitées avec soin.

Pour profiter au maximum de l’investissement réalisé dans vos culottes menstruelles et garantir une protection fiable lors des jours rouges tout en respectant la planète, il faut remplacer régulièrement vos protections hygiéniques pour éviter tout risque d’infection ou de prolifération bactérienne qui pourrait nuire à votre santé intime.

Afficher Masquer le sommaire