Nettoyer du daim : tout ce que vous devez savoir

10

Si le daim est de nouveau au goût du jour, le nettoyage de cette matière très spéciale est souvent compliqué. C’est justement cet aspect un peu spécial du daim que nous allons évoquer au cours de cet article. Que faut-il savoir avant de nettoyer un meuble ou un tapis en daim ? C’est ce que nous allons voir ci-dessous. Vous verrez également quelques astuces pour l’entretenir.

 

A lire en complément : Comment fabriquer du bain moussant avec des produits naturels ?

L’humidité : l’ennemie du daim

Avant d’atterrir chez vous, le daim a reçu un traitement spécial. Ce qu’il faut savoir avant tout c’est qu’il s’agit de cuir d’animaux, d’où son autre appellation : le cuir suédé. Mais contrairement à la plupart des produits en cuir, ceux en daim ont été conçus avec la partie intérieure de la peau animale. Et c’est ce qui rend son entretien un peu compliqué.

S’il y a une chose que le daim n’aime pas, c’est l’humidité. Cette matière ne supporte pas l’humidité en effet. Un simple goutte d’eau peut laisser une tâche désagréable à voir et difficile à s’en débarrasser. C’est la raison pour laquelle il ne faut jamais nettoyer le daim à l’eau. Et c’est ce qui complique son nettoyage.

A découvrir également : Réaliser son bassin aquatique : comment choisir son professionnel ?

Astuces pour entretenir le daim

L’entretien du daim est donc assez compliqué notamment à cause de son intolérance à l’humidité. Et c’est justement sur cet aspect un peu spécial du daim que nous allons commencer nos astuces :

  • Imperméabilisation du daim

Que vous ayez un canapé en daim, un tapis, une paire de chaussures ou une veste conçue à base de cette matière, le premier entretien commence dès la réception du produit. Ce premier entretien consiste à l’imperméabiliser pour espérer augmenter sa résistance à l’humidité. Comment faire ?

Il existe sur le marché des bombes imperméabilisantes spécialement conçues pour entretenir le daim. Disponible sous forme de vaporisateur, l’imperméabilisation consiste à vaporiser le produit sur la surface à entretenir. Prenez soin de laisser environ 25 cm de distance entre le vaporisateur et la surface du daim pour éviter la formation d’auréoles. Répétez cette opération une à deux fois par mois.

  • Nettoyer à la levure

Si l’imperméabilisation du daim permet d’augmenter légèrement sa résistance à l’humidité, il n’est pas question de le nettoyer à l’eau. En cas de salissure ou de tâche, la meilleure façon de nettoyer le daim est d’utiliser de la levure chimique. Appliquez la levure sur la surface à nettoyer pendant une demi-heure environ, puis brossez délicatement. La tâche devrait disparaître.

  • Nettoyer au détergent doux

Si la tache ne part pas, vous pouvez également opter pour du détergent doux. On n’y pense pas forcément, mais le détergent permet aussi en effet de nettoyer le daim. Pour ce faire, frottez délicatement la surface avec un chiffon légèrement humidifié avec du détergent doux.

  • Nettoyer à la fécule de pomme de terre

L’astuce suivante consiste à nettoyer vos meubles avec de la fécule de pomme de terre. La pomme de terre revient souvent dans les recettes de grand-mère et l’entretien du daim n’échappe pas à cette règle. Quant à l’utilisation, il suffit de saupoudrer la fécule de pomme de terre sèche sur la surface à nettoyer et de le brosser délicatement après une trentaine de minutes.

  • Utiliser du papier de verre

Si aucune des astuces précédentes n’est parvenue à éliminer les taches, cette dernière devrait fonctionner, mais avec quelques précautions quand même. Cette solution consiste à se débarrasser des tâches avec du papier de verre. En frottant délicatement la surface avec du papier verre, aucune tâche ne résistera. Tâchez toutefois d’agir avec délicatesse pour éviter d’abîmer le daim.

Pour les vêtements et chaussures en daim

Si vous avez des vêtements ou des chaussures en daim, les astuces précédentes sont toujours valables. Mais pour ces types de produit, il y a une dernière astuce qui est également très utile et qui consiste à les désodoriser. Comment ?

Pour désodoriser une chaussure ou, éventuellement, une veste en daim, la technique est la suivante :

Commencez par poser le produit (chaussures ou vêtements) sur une surface absorbante telle qu’une serviette sèche. Recouvrez-le de bicarbonate de soude en prenant soin de frotter la surface avec délicatesse de sorte à bien traiter en profondeur. Laissez la magie opérer pendant 12 heures environ et les odeurs devraient disparaître.