Quel matériel pour l’entretien de poêle à bois ?

132
Quel matériel pour l’entretien du poêle à bois

Vous avez récemment installé dans votre domicile, un poêle à bois mais avez constaté certains dysfonctionnements ou une certaine contre-performance depuis quelques temps ? Cet équipement nécessite un entretien. En effet, le poêle à bois demande qu’on le nettoie régulièrement.

L’un des accessoires les plus utilisés est le balai et la pelle à cendre. Pour ce faire, vous devez savoir bien le choisir pour qu’il remplisse pleinement sa fonction. Ainsi, vous pourrez faire un entretien régulier de votre équipement afin de le faire fonctionner convenablement.

A lire également : Comment cacher une porte dans une pièce ?

La pelle et la balayette

Si vous cherchez un moyen simple et pas cher pour nettoyer les cendres présentes à l’intérieur d’une cheminée, optez plutôt pour l’ensemble de balais et pelle à cendres. Vous pourrez choisir parmi une large variété de modèles. Mais, le plus important est de choisir un matériel conçu avec des matériaux résistants à la chaleur.

Le chenet

Vous aurez besoin d’un chenet pour soutenir les bûches et en même temps éviter que le feu ne s’étouffe au fil du temps. Ce matériel optimise les effets de combustion du bois tout en évitant que les bûches ne sortent de la cheminée lors de la combustion. En plus de cela, lorsque la cheminée n’est pas utilisée, le chenet apporte une petite note esthétique à l’ensemble.

A découvrir également : Contrat d’entretien chaudière à gaz : lequel choisir ?

Un kit de ramonage

matériel pour l’entretien du poêle à bois

Pour un nettoyage à fond de la cheminée, il vous faudra vous procurer un kit de ramonage. En réalité, les cendres ne s’accumulent pas uniquement dans le foyer, mais aussi dans les conduits. C’est précisément la raison pour laquelle le ramonage de votre cheminée devient indispensable.

Pour ce faire, vous aurez besoin d’un hérisson de ramonage placé sur une canne de ramonage. Ce hérisson peut prendre une forme carrée ou circulaire, et fabriqué en nylon ou en acier. Il faut aussi prendre en compte la flexibilité de la canne afin qu’elle puisse se glisser plus facilement dans les zones profondes des conduits.

La bûche du ramonage

Le ramonage peut également se faire via une méthode chimique. Pour ce faire, il vous suffit de faire brûler une bûche de ramonage à l’intérieur du foyer. Les produits qui se dégagent sous l’effet de la combustion ont la capacité d’enlever la suie, le goudron et les différents résidus de combustion qui se glissent parfois à l’intérieur des parois. Il faut néanmoins retenir que ce genre de nettoyage ne remplace pas le ramonage effectué à l’aide d’une canne.

Si vous possédez d’un poêle à mazout ou au fuel, il vous est possible de remplacer la bûche de ramonage par une anti-suie uniquement conçue pour ces modèles de poêles. De la même manière que pour la bûche, vous n’aurez qu’à mettre l’anti-suie dans la poêle chauffée au maximum. Cela permettra d’éliminer les suies et les autres résidus se trouvant au niveau des parois.

Le râteau

Ce matériel n’est pas obligatoire, mais il peut tout de même vous servir. Son rôle est de vous permettre de rassembler les cendres du foyer afin de les retirer plus facilement à l’aide d’une balayette et la pelle.

Enfin, les nettoyants pour les pare-feu peuvent aussi être utiles pour l’entretien de votre poêle à bois. Eh oui ! Les conduits et l’âtre de cheminée ne sont pas les seuls éléments à nettoyer. Le pare-feu nécessite aussi un entretien, surtout s’il est en vitre.