Comment repérer les signes avant-coureurs d’un cambriolage

Pour prévenir les cambriolages, il est conseillé de mettre en place des protections efficaces, mais aussi d’être attentif aux signes, traces et indices. À l’exception des vols opportunistes, les cambrioleurs identifient à l’avance les habitations les plus vulnérables avant de passer à l’action.

Travaillant en petites équipes, ils peuvent observer les habitudes des habitants de nombreux jours à l’avance. Cet article vous aidera à repérer les signes avant-coureurs d’un cambriolage.

Lire également : Comment trouver facilement une société de débarras en France ?

Profils des habitants et les habitations les plus ciblées

L’objectif des cambrioleurs est de ne pas attirer l’attention au moment de commettre son forfait. C’est la raison pour laquelle, quand ils s’attaquent à un quartier ou un groupe de maisons, ils prennent le temps d’étudier les moyens de protection sur place.

Ils se penchent également sur les profils et les habitudes des habitants de la zone. De plus, ils apposent un signe cambriolage 2022, ou plusieurs, pour reconnaitre leurs cibles.

A lire également : Comment faire un détachant textile maison efficace : recette facile et naturelle

D’après les données du ministère de l’Intérieur, les maisons individuelles en zone urbaine habitées par des personnes âgées seules ou des cadres supérieures sont les plus exposées. Pour les logements des séniors, les cambriolages sont plus faciles à réaliser et pour les maisons des cadres, la richesse est assurément au rendez-vous.

Les traces et indices

En laissant des traces à leurs complices pendant le repérage, les cambrioleurs peuvent faciliter l’identification des logements à cambrioler.

Vous pouvez voir sur les sites et les réseaux sociaux, des illustrations de langage codé utilisé par les malfrats pour définir les maisons à cambrioler. Ce langage est composé de certains symboles apposés sur les murs ou le sol à proximité du logement.

Comment repérer les signes avant-coureurs d'un cambriolage

Par exemple, un losange désigne que le logement est vide, tandis qu’un rectangle avec un point au milieu indique que l’occupant de la maison est brutal. Trois petits cercles veulent dire qu’il y avait une grosse somme d’argent dans le logement, tandis qu’un triangle indique aux complices qu’une femme vit seule dans la maison.

Attention aux autres systèmes de marquage

Les cambrioleurs peuvent utiliser d’autres solutions de marquage ou d’autres signes pour renseigner leurs complices. Si vous voyez des marques suspectes faites à la craie, à la bombe de peinture ou au feutre, signalez-les à la police ou à la gendarmerie locale. Il est aussi conseillé de vérifier si de tels signes sont présents dans d’autres maisons du quartier.

Les cambrioleurs peuvent aussi se servir de pierres, de morceaux de bois, de fil de fer, de carton, de plantes ou d’autocollants pour marquer les logements vulnérables. Il n’y a donc pas de code universel de marquage utilisé par les cambrioleurs.

Ceux-ci préfèrent rester discrets et utilisent leur créativité afin de trouver et transmettre des informations.

Les périodes les plus plébiscitées par les cambrioleurs

Les vacances scolaires et la période de Noël sont des moments où il est recommandé d’être particulièrement vigilant. En réalité, les cambrioleurs ciblent les moments où les logements sont inoccupés. C’est d’ailleurs pourquoi le nombre de cambriolages augmente pendant les périodes de vacances.

Il est ainsi conseillé de renforcer les accès de votre domicile et de conserver les objets de valeur dans un coffre. Aussi, ne communiquez pas la date de votre départ en vacances sur vos réseaux sociaux, ni même en public.

Enfin, installez des caméras de sécurité chez vous, avec une option de surveillance à distance. De ce fait, vous pourrez utiliser votre smartphone pour garder un œil sur votre maison et votre jardin et serez alerté en cas d’intrusion.

Afficher Masquer le sommaire