Avoir de magnifiques hortensias : le secret pour des boutures réussies

Souhaitez-vous multiplier vos hortensias sans vous ruiner ? Le bouturage est une excellente solution pour embellir votre jardin. Facile à réaliser, le bouturage des hortensias est à la portée de tous.

Que vous ayez la main verte ou non, vous pouvez le réussir si vous adoptez la bonne approche. Notre guide vous livre le secret pour des boutures réussies.

A lire également : La transition vers un jardin écologique : les solutions naturelles aux produits chimiques

Bouturer au bon moment pour bouturer au bon moment

Saviez-vous qu’il existe dans l’année un moment indiqué pour bouturer des hortensias ? Le premier secret pour réussir le bouturage des hortensias comme un pro consiste à opter pour une période favorable.

Grâce à son climat avantageux, l’été est la saison idéale pour faire des boutures d’hortensias. Vous pouvez bouturer vos hortensias dans les mois de juin et juillet. Si vous manquez ce créneau, profitez de la période août-septembre pour bouturer vos hortensias.

A découvrir également : Comment choisir ses lamelles occultantes pour clôture rigide

Choisir minutieusement la branche à bouturer

Pour multiplier vos hortensias, sélectionnez avec attention la branche à bouturer. Privilégiez les jeunes pousses bien vertes et vigoureuses. Elles sont plus aptes à se multiplier. Surtout, assurez-vous que votre bouture vient d’une branche qui n’a pas porté de fleur.

Les branches qui n’ont pas encore fleuri sont parfaites pour le bouturage. Petit conseil, n’hésitez pas à choisir plusieurs branches pour développer de nombreuses boutures et renforcer vos chances de multiplier vos hortensias.

Préparer la branche au bouturage

À l’aide d’un sécateur, taillez l’extrémité de la branche que vous avez choisie. Conservez uniquement le centre de la tige. Elle fait entre 10 et 15 centimètres et s’arrête juste au-dessous des groupes de feuilles. Attention à ne pas abîmer les bougeons.

Ensuite, procédez à l’élimination de toutes les feuilles à l’exception des deux premières. Vous pouvez également couper la moitié des feuilles du sommet.

Cela protège la branche contre l’évaporation. Enfin, plongez la base de votre bouture dans de la poudre d’hormones de bouturage nouvellement achetée.

Mettre en pot la bouture

Choisissez un pot de 6 centimètres de diamètre au moins pour réaliser votre bouturage. Versez-y un substrat riche composé de terreau et de sable. Le mélange doit êtes homogène. Vous pouvez opter pour du terreau spécial bouturage ou du terreau simple.

Lorsque le substrat est prêt, creusez son milieu à l’aide d’un crayon. Déposez ensuite votre bouture dans ce trou. La mise en pot étant terminée, c’est moment d’arroser votre bouture.

Disposer la bouture dans un emplacement avantageux

La bouture d’hortensia est très vulnérable. Vous devez donc la protéger. Limitez notamment son exposition au soleil. Pour se développer, la bouture a besoin de lumière, mais également d’ombre. Privilégiez-lui un emplacement lumineux et à l’abri du soleil.

Gardez un œil sur votre bouture d’hortensia. Évitez le pourrissement des racines en réalisant un apport d’eau modéré. N’arrosez seulement que lorsque le substrat sèche.

Couvrir la bouture pour maximiser les chances de réussite

Les experts du jardinage recommandent de couvrir la bouture d’hortensia d’un sac plastique. Cette astuce préserve l’humidité pour offrir des conditions de pousse optimales à la bouture. Adoptez-la pour multiplier vos hortensias en toute sérénité.

Toutefois, veillez à ce que les feuilles de la bouture ne soient pas en contact avec le sac plastique. En veillant à tous ces détails, vous assurez la réussite de vos boutures.

Afficher Masquer le sommaire