Astuce : comment fabriquer une jardinière en bois ?

Les joies du jardinage ne sont pas uniquement réservées à ceux qui ont un jardin. Le plaisir de la plantation est désormais accessible à tous sans exception. La jardinière en bois est assez pratique, elle permet à ceux qui vivent en appartement de jardiner. Et ceux qui n’ont pas de terrain s’adonnent aussi à la jardinerie. Découvrez dans cet article tous les secrets pour réussir à créer une jardinière à la maison.

L’intérêt de bien analyser vos besoins

Comme le dit le dicton : on n’est jamais mieux servi que par soi-même ! Pourquoi acheter une jardinière en bois quand vous pouvez la faire chez vous ? Rien n’égalera un chef-d’œuvre fabriqué par vos soins, le plaisir de cultiver vos fleurs et légumes dans une de vos créations est inégalable ! Votre satisfaction atteindra le summum !

Lire également : Du jardin à la cuisine : cultiver et préparer du paprika comme un chef !

La taille de la jardinerie en bois dépendra de vos goûts et de vos possibilités. En effet, l’espace disponible dans votre propriété va jouer un rôle capital. Vous pouvez placer aisément la jardinière sur le balcon. Optez pour les jardinières en bois traité pour orner votre extérieur. Elles supportent le changement de la température extérieure et évitent à l’humidité de pourrir le bois. Privilégiez également les bois de récupération, c’est à la fois économique et écologique, vous en trouverez facilement dans les magasins de bricolage.

Le choix du bois

Lire également : Le meilleur moment pour planter vos fraisiers : découvrez quand et comment !

La fabrication d’une jardinière en bois est plus facile qu’il n’y paraît. Voici les démarches à suivre pour fabriquer un modèle en « L ». Lorsque vous fabriquez une jardinière en bois, préparez les planches au préalable. L’idéal serait d’utiliser des planches avec les mêmes dimensions, misez sur un bois résistant aux intempéries. Choisissez des planches solides et résistantes pour votre jardinière. Optez pour : le mélèze, le châtaignier, le cèdre ou le chêne.

Si vous voulez utiliser du pin ou de l’épicéa, pensez au traitement autoclave pour les protéger. Il faut poncer de façon légère les planches avec une lime à bois. N’oubliez pas de le travailler avec du papier abrasif pour un meilleur résultat, de plus, vous ne craindrez plus les échardes. Vous devez aussi traiter les planches avec une solution pour le bois extérieur. Cela les protège de la pourriture, de l’humidité, et des insectes.

Avec quoi peut-on créer une jardinière

La jardinière peut être faite :

  • avec des planches,
  • une brouette
  • avec des pots de fleurs,
  • une palette,
  • une caisse de whisky,
  • une caisse à outils
  • en bois d’intérieur,
  • une caisse de vin, etc.

Voici les outils dont vous aurez besoin : une scie à bois, quelques vis galvanisées, une équerre, des planches en bois, un mètre, des tournevis, un foret à bois, un crayon et une perceuse

Le tutoriel à suivre

Première étape

Il faut marquer les pièces de bois pour faciliter le travail. Vous devez couper toutes les planches de bois à bonnes tailles. Pour cela, rassemblez les planches de 2 cm d’épaisseur. Il faut placer le morceau de bois à découper sur un support plat. Il est important qu’ils soient tous de bonnes longueurs. Veuillez vous assurer que la coupe à la scie sauteuse soit bien droite et nette, cela garantit une meilleure finition. Vous allez percer un trou à 2,5 cm sur le bord de toutes vos planches.

Deuxième étape

Formez le cadre en L en disposant deux planches ensemble. Il faut vérifier que l’angle soit bien droit à l’aide de l’équerre. Vous devez visser le tout dans les trous percés au préalable avec les vis. Fabriquez après le cadre de la jardinière en bois. Il faut découper les planches à la bonne dimension. Il faut les visser pour qu’il forme le cadre. Vous allez maintenant créer le fond. Vous devez retourner le cadre et placez une à une toutes les autres planches correctement. Placez maintenant des vis dessus pour renforcer le tout. Mettez quelques couches de plus de la même façon. Pour finir, la dernière planche doit être de 100 cm. Elle servira à renforcer l’ensemble du cadre. Il faut bien consolider l’ensemble en fixant les planches avec des vis.

Troisième étape

Vous devez découper la planche de 100 cm pour qu’il s’harmonise avec le reste. Vissez la deuxième extrémité de la planche par l’extérieur. Vous allez former un carré avec l’angle du cadre avec des planches de 45 cm. Il faut placer 2 planches de 40 cm à angle droit de cette dernière. Finissez le carré en découpant vos planches à la bonne longueur. Ajoutez ensuite tout le reste en 4 couches, en alternant d’un angle par un autre.

Il est maintenant temps d’assembler la jardinière. Fermez le cadre avec des vis sur les faces de la jardinière. Il faut après l’emboîter sur le fond. Pour avoir un joli rendu, placez les vis de façon harmonieuse. Pour protéger le bois, vous pouvez y ajouter du plastique, l’ajout d’un géotextile sur le tout est également envisageable. À la fin, vous pouvez peindre ou lasurer votre jardinière. Lorsque la jardinière est prête, vous pouvez enfin la remplir de terreau ou de compostage.

Les outils nécessaires à la fabrication de la jardinière

La fabrication d’une jardinière en bois demande un certain nombre d’outils. Voici les principaux outils dont vous aurez besoin :

La scie sauteuse est l’un des outils essentiels pour couper le bois selon vos mesures souhaitées. Elle permet une coupe précise et rapide.

Il vous faudra aussi une perceuse électrique pour percer des trous sur les planches, afin de faciliter l’assemblage du cadre et du fond.

Pour avoir des dimensions précises lors de la découpe du bois, il est nécessaire d’avoir un mètre-ruban ou une règle graduée sous la main.

L’utilisation d’une équerre est recommandée pour s’assurer que l’angle formé par les deux planches soit bien droit lors de la formation du cadre en L, ainsi que lorsque vous construisez le carré autour de ce dernier.

Vous aurez aussi besoin de vis et/ou de clous pour assembler les différentes pièces ensemble, telles que le cadre et le fond.

N’hésitez pas à vérifier si ces outils sont correctement équipés avant chaque utilisation pour éviter tout problème potentiel pendant votre travail.

Rassemblez les outils nécessaires avant de commencer à fabriquer votre jardinière en bois. Une fois équipé avec ces instruments indispensables, vous êtes prêt pour la prochaine étape : suivre notre tutoriel et créer une jardinière unique qui répondra à tous vos besoins.

Les astuces pour entretenir et prolonger la durée de vie de votre jardinière en bois

Les astuces pour entretenir et prolonger la durée de vie de votre jardinière en bois

Maintenant que vous avez suivi notre tutoriel, vous êtes l’heureux propriétaire d’une belle jardinière en bois. Pour qu’elle garde son aspect neuf et sa solidité au fil du temps, il faut l’entretenir régulièrement.

La première étape consiste à appliquer une couche de vernis ou d’imperméabilisant sur votre jardinière. Cette opération permettra de protéger le bois contre les intempéries telles que la pluie ou encore l’exposition prolongée au soleil. Effectivement, ces éléments peuvent endommager votre création rapidement si elle n’est pas protégée.

Veillez à nettoyer régulièrement votre jardinière afin d’éviter que des débris tels que des feuilles mortes s’y accumulent. Pour cela, un simple coup de balai ou d’aspirateur peut suffire.

Si malgré toutes vos précautions, vous constatez des signes tels que des craquelures dans le vernis ou une légère courbure dans le cadre alors qu’il était droit auparavant, pas besoin de paniquer ! Il existe quelques solutions simples pour résoudre ces problèmes :

• Si votre vernis se craquelle : poncez-le doucement avec un papier abrasif fin avant d’en ajouter une nouvelle couche. • Si une planche bouge : vérifiez les vis qui fixent cette dernière.

• Pour redresser les angles : utilisez une cale en bois pour frapper le cadre légèrement, sans trop de force. Cette astuce vous permettra de redresser les angles et de retrouver la solidité que vous aviez au début.

Il faut adapter les plantations à votre jardinière en fonction du type de bois utilisé. Si vous avez choisi un bois résineux comme le sapin ou le pin, ces derniers sont connus pour être poreux et partager leur humidité avec les plantations. Cela nécessite donc moins d’arrosage comparé aux autres types de planches non-résineuses telles que le chêne, par exemple.

Suivre ces simples conseils garantira une jardinière solide et durable qui saura embellir vos espaces extérieurs pendant plusieurs années !

Afficher Masquer le sommaire