Installer un poêle à bois : les étapes à suivre

L’installation d’un poêle à bois est une solution idéale pour réchauffer son intérieur à moindre coût. Cet équipement présente de nombreux avantages d’autant plus qu’il fonctionne écologiquement car il produit la chaleur à partir du bois.

Par conséquent, opter pour un poêle à bois, c’est opter pour un chauffage écoresponsable et économique. D’ailleurs, nombreuses sont les familles qui adoptent ce choix et qui en tirent énormément profit. Ainsi, si l’installation d’un poêle à bois est une idée que vous envisagez, voici les détails à connaitre et les étapes à suivre afin d’y parvenir plus aisément.

A découvrir également : Isolation phonique : pourquoi choisir les lames PVC clipsables plutôt que les autres matériaux

Déterminez l’emplacement de votre poêle à bois

Bien avant de commander le poêle à bois, il convient de choisir avec minutie l’emplacement où vous comptez l’installer et le préparer en conséquence. Pour ce faire, il est recommandé de trouver une place dans la pièce la plus empruntée de la maison. Les familles optent en majorité pour l’installation au premier étage de la résidence pour mieux profiter de l’efficacité et du rayonnement du dispositif.

Mais attention ! L’installation d’un poêle à bois impliquant celle d’une cheminée, il est primordial de veiller à ce que le conduit de la cheminée ne se situe pas juste en dessous de l’une des poutres qui supportent le deuxième étage. De même, un poêle étant brûlant, il doit se trouver à une distance raisonnable du mobilier et des murs pour des raisons de sécurité et pour une meilleure radiation.

A lire en complément : Comment conserver un saucisson entamé ? astuces et conseils pratiques.

Informez l’administration de votre collectivité

Le poêle de chauffage est un dispositif dont le poids avoisine les 250 kilogrammes. De ce fait, comme pour chaque projet de construction, son installation nécessite de prévenir l’administration locale. Selon les règlements de votre collectivité, vous serez amené ou pas, à contacter le capitaine des pompiers pour une inspection préalable. Dans la même optique, il est recommandé de contacter votre compagnie d’assurance et de l’informer de votre projet afin de revoir les clauses de votre contrat initial.

Faites installer une couche de protection sur le sol

Pour vous garantir une sécurité adéquate et réduire les risques liés aux braises et aux étincelles pendant l’utilisation du chauffage, il est important de protéger le sol en posant un support résistant. Cette couche de protection est généralement en carreaux de céramique, en brique ou en béton et ses dimensions varient selon les exigences légales de chaque pays.

Protéger les mûrs avec des boucliers thermiques

Plus vous prenez de précautions au cours de l’installation de votre poêle à bois, plus vous réduisez les risques d’accident et du coup vous augmentez votre sécurité. Ainsi, de simples plaques en métal pratiques et faciles à poser suffisent à protéger les murs les plus proches du dispositif.

poêle à bois

Procédez à la mise en place du conduit de cheminée

Les diverses particules émises par le feu et la fumée doivent être dégagées par la cheminée, d’où la nécessité de connecter le poêle à la cheminée par un conduit. Ainsi, dans la mesure où un conduit était initialement installé, refait en usage. À défaut, faites-vous installer un nouveau conduit à base de matériaux incombustibles et isolés.

Par ailleurs, il est possible de raccorder le chauffage au conduit de cheminée par un tuyau intermédiaire. Seulement, ceci ne peut être qu’une solution temporaire puisqu’il ne suffirait pas à dégager correctement la fumée et à profiter d’une bonne isolation. Optez par la même occasion pour une cheminée suffisamment haute. Car, plus une cheminée est haute, mieux elle fonctionne.

Faites appel à un service de professionnels pour l’installation de votre poêle à bois

Le rôle d’un poêle à bois consiste à dégager suffisamment de chaleur afin de réchauffer l’intérieur et de le rendre confortable. Cependant, autant un poêle bien installé peut être une aubaine pour votre logement, autant sa mauvaise installation peut devenir une source de nombreux problèmes, voire une véritable source de danger.

Pour éviter de connaitre plus tard des désagréments, il convient soit de se faire assister par un professionnel pendant l’installation du poêle, soit de recourir à l’installation par une équipe de professionnels qui s’y connait. Dans la mesure où vous émettez le moindre doute sur la sécurité de votre équipement, notifiez aussitôt votre inquiétude aux experts qui sauront mieux vous orienter.

Toutes ces étapes sont essentielles à l’installation de votre poêle à bois et il serait risqué de faire l’impasse sur les détails. Par ailleurs, il est à retenir que la sécurité est de mise lors de l’usage d’un chauffage à bois. Pour ce faire, il est important d’installer un détecteur de fumée juste après l’installation du chauffage. Ensuite, évitez d’attiser le feu avec du bois fraichement coupé. Une fois tous les ans, sollicitez les services d’un ramoneur pour entretenir votre poêle.

Choisissez le type de poêle à bois qui convient à vos besoins et à votre budget

Choisissez le type de poêle à bois qui convient à vos besoins et à votre budget

Le choix d’un poêle à bois dépendra non seulement des caractéristiques techniques du produit, mais aussi de votre goût personnel. Il existe plusieurs modèles sur le marché adaptés aux différents besoins en termes d’esthétique et de performance.

Dans un premier temps, pensez à bien chauffer. Pour cela, vous pouvez étudier la superficie totale du lieu où doit être installé le poêle ainsi que les différentes pièces qu’il devra chauffer. La puissance nominale du dispositif sera alors déterminée selon ces critères.

Il faudra décider si vous préférez un poêle standard ou design. Un modèle moderne peut ajouter une touche décorative supplémentaire dans votre habitation tandis qu’un modèle plus traditionnel s’harmonise bien avec l’intérieur classique.

N’oubliez pas que certains équipements sont dotés d’une fonctionnalité complémentaire permettant leur utilisation comme cuisinière, ce qui peut être avantageux pour les foyers désireux de réduire les dépenses liées au gaz ou même prendre plaisir à cuisiner sur feu directement chez eux.

Vient la question budgétaire : combien êtes-vous prêt(e) à investir ? Les prix varient considérablement suivant les marques et les fonctionnalités intégrées au dispositif. Même si l’achat d’un appareil coûte généralement cher (entre 1000 € et 5000 €), l’investissement sera vite rentabilisé par les économies d’énergie que vous pourrez réaliser.

Assurez-vous de respecter les normes de sécurité en vigueur lors de l’installation de votre poêle à bois

Assurez-vous de respecter les normes de sécurité en vigueur lors de l’installation de votre poêle à bois

Une fois que vous avez choisi le type d’appareil qui convient le mieux à vos besoins, vous devez vous assurer que l’installation soit réalisée dans les règles pour garantir une utilisation optimale et sécurisée.

Il faut s’assurer que la surface sur laquelle sera posé l’appareil est adaptée à la mise en place du poêle.

• La pose doit répondre aux prescriptions du Document Technique Unifié n° 24
• Le raccordement doit être effectué par un professionnel qualifié RGE

Il ne faut pas hésiter à solliciter l’aide d’un professionnel pour l’installation. Les artisans spécialisés disposent des compétences et de l’équipement nécessaires pour mener à bien cette mission, en conformité avec les réglementations en vigueur.

Il est préférable d’être accompagné(e) par un expert lors de la première utilisation du dispositif afin qu’il puisse vous montrer comment allumer le feu et effectuer les réglages adéquats. Cela permet aussi d’être sûr(e) que tout fonctionne correctement avant de profiter pleinement des bienfaits du poêle à bois.

Afficher Masquer le sommaire