Gabion mur : construire un mur de soutènement

Le gabion mur est une sorte de cage grillagée avec un remplissage souvent composé de pierres sèches de récupération ou de bois. C’est un type de mur de soutènement dont la fonction principale est de retenir le talus et de stabiliser le terrain afin de constituer un véritable pilier pour sécuriser l’espace disponible.

Il a également pour fonction de décorer le mur, servir de clôture, de muret, etc. Le gabion mur est réputé pour sa facilité de mise en œuvre. Son installation ne demande aucune compétence particulière en bâtiment. Voici les principales étapes à suivre pour construire un mur en gabion.

A voir aussi : Les meilleures astuces pour sélectionner un artisan expert en travaux de rénovation

Préparez au préalable le terrain à l’installation du gabion

La construction du mur en gabion est relativement simple si l’on suit scrupuleusement les principales étapes. Pour ce type de mur de soutènement, la fondation en béton pour retenir la terre d’un talus n’est pas toujours nécessaire. La construction ne requiert pas forcément une fondation comme c’est le cas pour d’autres mûrs.

Tout dépend de la stabilité du sol, de la hauteur désirée du mur gabion et du talus à retenir. Pour ce type de travaux, il faut juste préparer le sol à l’installation du gabion notamment en le décaissant. Ensuite, il convient de recouvrir le sol d’un film géotextile qui empêchera les mauvaises herbes d’envahir le mur.

Lire également : Comment faire un ragréage avec du ciment ?

Mettez par la suite une couche de sable et de graviers sur le film. Servez-vous d’un râteau pour étaler le sable et les graviers avant de bien les tasser. Le mur en gabion doit être monté sur un sol parfaitement droit. Vérifiez donc la planéité du sol avec un niveau à bulle.

Installez le gabion

mur construire un mur de soutènement

Le gabion est une cage métallique grillagée qu’il convient de remplir avec des matériaux comme des pierres, des rondins de bois ou encore de la terre, afin de monter un mur, un muret, une clôture ou d’habiller une façade, une jardinière et bien plus encore.

Il remplit plusieurs fonctions.  Le gabion se décline en diverses formes et tailles pour s’adapter à tous les types d’ouvrages. Ainsi, vous pouvez trouver un gabion avec une forme classique ou torsadée.

Le gabion se présente déplié en plusieurs panneaux sur le marché. Il est livré démonté. C’est donc à vous de monter le gabion. Pour former la cage ou la structure du gabion, servez-vous d’un fil de fer, d’agrafes ou de spirales spécifiques pour assembler les panneaux. Vous avez la possibilité de disposer les panneaux comme vous le souhaitez, en les superposant ou en les décalant par exemple. Tout dépend du style que vous voulez.

Il est important de définir au préalable le type de matériaux (pierre, bois, terre, etc.) qui va remplir le gabion avant de l’acheter. En effet, c’est le matériau qui déterminera la taille des mailles du grillage étant donné que le gabion existe en différentes dimensions afin de convenir à la longueur, à la hauteur et à la largeur du mur que vous souhaitez monter.

N’oubliez surtout pas de vous munir des gants afin d’éviter les blessures lors de la mise en place du gabion.

Remplissez la cage métallique grillagée

Après avoir installé la base du gabion sur le sol, remplissez-le avec le matériau que vous avez choisi. La particularité du gabion réside dans le fait que vous pouvez le remplir avec tous les matériaux que vous souhaitez et donner libre cours à votre créativité.

Vous avez la possibilité de remplir votre gabion avec des pierres de toutes les tailles et couleurs, des rondins de bois, des matériaux glanés dans la nature et bien plus encore, du moment où ils s’adaptent bien à la structure.

Le gabion est également réputé pour son esthétisme et son aspect naturel. Ainsi, pour bénéficier de cet avantage, pensez à bien disposer le matériau que vous avez choisi sur la face visible du gabion. Une fois la cage complètement remplie, rabattez le panneau qui sert de couvercle et fixez-le aux autres panneaux à l’aide des spirales ou des agrafes.

Si vous souhaitez que votre mur en gabion soit haut, échelonnez plusieurs cages les unes sur les autres en les associant de façon solide à l’aide de spirales spécifiques. Pour les murs dont la hauteur excède 2m, ajoutez des poteaux pour maximiser leur résistance.

Renforcez le mur de soutènement avec des barres d’ancrage et du géotextile

Une fois que vous avez construit votre mur de soutènement en gabion, pensez à bien le renforcer pour qu’il puisse résister aux pressions du sol. Pour cela, vous pouvez utiliser des barres d’ancrage et du géotextile.

Les barres d’ancrage sont des tiges métalliques qui vont être enfoncées dans le sol à une certaine profondeur derrière le mur. Elles permettent de stabiliser la structure et de réduire les risques de glissement ou d’affaissement. Les barres doivent être placées perpendiculairement au mur et espacées régulièrement sur toute sa hauteur.

Le géotextile, quant à lui, va être installé entre le sol et la première rangée de gabions. Il sert à empêcher la terre ou les débris de remplir l’espace entre les pierres, ce qui réduirait l’efficacité du mur comme système drainant. Le géotextile doit recouvrir toute la surface où sera construit le mur, avec un chevauchement suffisant pour assurer une étanchéité optimale.

Pour installer ces éléments, il est recommandé d’avoir recours aux services d’un professionnel en maçonnerie paysagère pour garantir leur présence correcte selon les normes industrielles appropriées.

En suivant ces différentes étapes avec rigueur, votre mur de gabion devrait rester stable longtemps tout en conservant son aspect naturellement épuré grâce aux matériaux qui y sont contenus !

Entretenez et protégez votre gabion mur pour une durabilité optimale

Après avoir construit votre mur de soutènement en gabion, pensez à bien l’entretenir pour qu’il reste en bon état le plus longtemps possible. Voici quelques conseils pour vous aider à protéger votre mur et garantir sa durabilité.

Pensez à bien nettoyer la surface, propre et exempte de tout obstacle qui pourrait entraver son drainage naturel.

Assurez-vous régulièrement que les gabions sont bien alignés entre eux et qu’ils n’ont pas bougé suite à des intempéries ou des chocs éventuels. Si nécessaire, réajustez-les avec précaution pour ne pas abîmer leur structure ou leur revêtement anti-corrosif.

Si vous constatez la présence de rouille sur certains éléments métalliques comme les barres d’ancrage ou le treillis soudé reliant les différents gabions ensemble, il est impératif d’y remédier rapidement avant que cela n’affecte irrémédiablement la stabilité du mur entier.

Pour finir, rappelez-vous qu’un bon entretien passe aussi par une inspection visuelle périodique complète afin de détecter toute anomalie potentielle qui nécessite une intervention rapide et professionnelle afin d’en assurer l’intégrité dans le temps.

Grâce à ces quelques astuces simples, vous pourrez profiter de votre mur de soutènement en gabion pendant des années sans avoir à vous soucier d’une dégradation inévitable.

Afficher Masquer le sommaire