Protégez vos tomates du mildiou : prévention et solutions efficaces

Pensez-vous que vos plants de tomates cultivés dans le jardin sont atteints de mildiou cette saison ? En effet, à tout moment cette maladie peut affecter vos tomates. Dans cet article, nous allons parler des meilleurs moyens d’identifier, de prévenir et de traiter le mildiou sur les plants de vos tomates.

C’est quoi le mildiou?

Le mildiou est une maladie fongique ou cryptogamique répandue et dommageable causée par le phytophthora infestans, qui est un parasite obligatoire qui survit sous forme de mycélium, en se nourrissant des éléments nutritifs d’une plante hôte.

Lire également : Tilleul, trésor de la nature : tout est bon, de la fleur à la graine !

Le mildiou de la tomate peut apparaître aussi bien dans les premiers stades de développement de cette plante de la famille des Solanacées (lorsque les plantules sont généralement plus vulnérables aux infections, aux attaques d’animaux et aux maladies), que dans les stades plus avancés de développement.

Ses effets se manifestent généralement sous la forme de pilosités ou de poudre blanches qui commencent à apparaître sur la face inférieure des feuilles et peuvent s’étendre à d’autres parties de la plante.

A découvrir également : Terrasses de rêve : comment transformer votre balcon en oasis urbaine

Il est également fréquent de voir apparaître sur les tiges des taches de couleur brunâtre à brune, de forme irrégulière et d’aspect huileux. En fait, il s’agit d’un problème qui, s’il n’est pas traité, peut même entraîner la mort de la plante.

Prévention du mildiou

Le mildiou se propage rapidement et peut affecter vos tomates, ce qui le rend très difficile à éliminer une fois qu’il est présent. La prévention est la clé.

Alors, il est recommandé de suivre des pratiques de taille appropriées pour obtenir une bonne circulation de l’air, car les plantes entassées et le feuillage dense facilitent la propagation  du mildiou.

Veillez à ce que vos plantes de tomates soient suffisamment espacées. Les tomates ne doivent pas être espacées de moins de 15 cm. Une culture spacieuse sera plus performante en raison d’une moindre concurrence, ce qui permettra une meilleure transpiration et une meilleure absorption des nutriments.

Au fur et à mesure que les plants de tomates grandissent, les vieilles feuilles et celles qui sont inutiles doivent être taillées à partir du bas, car cela donne à la plante plus d’espace pour respirer. De nombreux producteurs enlèvent les pousses qui se détachent de la tige principale au pied de la plante.

Il est conseillé d’effectuer un drageonnage hebdomadaire des plantes de vos tomates. Les drageons de tomates sont ces excroissances ennuyeuses qui se forment entre une feuille et la tige principale.

L’usage du bicarbonate de soude prévient l’apparition du mildiou sur vos tomates car, il a un pH élevé et forme donc de l’alcalinité qui est nocif pour le mildiou.

Traitements efficaces contre le mildiou

L’ozone est une solution appropriée pour lutter contre le mildiou avant qu’elle ne se propage. Ce composé, grâce à sa grande capacité oxydante, est capable de ralentir le développement des champignons dans les parties aériennes (feuilles et tiges) de la plante, car il les dessèche à son contact.

Il oxygène également la racine, ce qui donne de la vigueur et de la force à la plante, et favorise la cicatrisation des blessures, des plaies et des coupures que la plante a pu subir au cours de la culture ou du processus d’infection.

Le traitement peut être appliqué au niveau foliaire par pulvérisation ou par irrigation, en utilisant dans les deux cas de l’eau ozonisée.

Afficher Masquer le sommaire