Comment calculer votre capacité d’emprunt ?

Pour réaliser un projet, l’un des moyens utilisés pour le financer est de demander un emprunt. Pour l’obtenir, plusieurs préalables doivent être faits. L’un des critères d’éligibilité au prêt est sans doute la capacité d’emprunt du demandeur.

Cela vise à vérifier si vous êtes apte à emprunter une somme d’argent et de la rembourser par la suite. Elle renvoi également au montant que vous pouvez solliciter auprès d’un établissement bancaire pour un prêt. Comment calculer sa capacité d’emprunt ? Les détails dans cet article.

A lire également : Assurance habitation : quelle est l’offre de devis proposée par la MAAF ?

Calculer sa capacité d’emprunt

Obtenir un prêt qui va vous permettre de financer votre projet immobilier ne se fait pas du jour au lendemain. Il va falloir faire un bon nombre de calcul au rang desquels celui de la capacité d’emprunt. Certes il existe des calculatrices de capacité d’emprunt, l’idéal voudrait que vous connaissiez vous-même comment se fait ce calcul.

Cela vous permettra alors de le faire vous-même en cas de besoin. Le calcul de la capacité d’emprunt nécessite la prise en compte de deux principaux éléments. Il s’agit d’une part de vos revenus et d’autre part de vos charges fixes. Ces deux éléments constituent d’ailleurs les éléments utilisés pour ce calcul. Ceci étant, pour calculer votre capacité d’emprunt, vous devez utiliser la formule capacité d’emprunt = vos revenus – vos charges. Si cela paraît simple à première vue, ce n’est réalité pas le cas car la capacité d’emprunt va également prendre en compte plusieurs autres éléments.

A lire en complément : La douchette wc, un plus pour une toilette plus propre !

Ce sont ces derniers qui influencent considérablement la somme que vous pourrez solliciter à la banque. Ainsi donc, les critères suivants sont à l’origine de la variation de la capacité d’emprunt : le taux d’endettement, votre apport personnel, le type de prêt, les mensualités, la durée d’emprunt et ainsi que votre âge et votre état de santé.

capacité d'emprunt

Augmenter sa capacité d’endettement : quelques astuces ?

Si  après avoir calculé votre capacité d’emprunt et que vous vous rendez compte qu’elle est plus ou moins insignifiante face au besoin de votre projet, vous pouvez utiliser certaines astuces afin de l’augmenter.

Pour commencer, regardez dans vos charges fixes et voyez ce qui, en votre sens peut être réduit. Si vous avez par exemple un autre crédit à rembourser, vous pouvez négocier avec votre créancier pour une diminution des mensualités. La seconde astuce que l’on peut vous présenter ici est celle qui consiste à contracter deux prêts. Cela vous permettra de payer moins d’intérêt et de faire baisser vos mensualités.

Concrètement, au lieu par exemple d’opter pour un prêt sur 25 ans, opter plutôt pour 2 prêts, le premier pour une durée de 10 ans et le deuxième pour une durée de 15 ans. Cette astuce est peu connue mais existe.

Pourquoi calculer sa capacité d’emprunt ?

Le calcul  de la capacité d’emprunt est indispensable pour toute personne qui souhaite avoir une idée concrète sur le montant éventuel que pourrait lui accorder un établissement financier. En effet, la véritable raison qui peut pousser quelqu’un à faire le calcule de sa capacité d’emprunt est le désir de savoir si l’on est solvable et surtout combien est-ce que l’on peut emprunter.

Les critères pris en compte pour calculer sa capacité d’emprunt

Plusieurs critères sont pris en compte pour calculer la capacité d’emprunt. Tout d’abord, l’établissement bancaire examine les revenus du demandeur de prêt. Ceux-ci peuvent être constitués de salaires, de pensions, d’allocations ou encore de revenus fonciers si le demandeur possède des biens immobiliers qu’il loue.

Intervient la notion des charges fixes. Il s’agit là des dépenses mensuelles récurrentes que doit supporter le demandeur comme par exemple le loyer, les factures énergétiques et téléphoniques ainsi que les différentes cotisations sociales.

Le nombre de personnes à charge est aussi un élément important dans ce genre de calcul car cela a une incidence directe sur la somme que peut emprunter une personne. Plus il y aura de personnes à charge dans un foyer familial, plus cela diminuera la capacité d’emprunt du ménage.

La durée du crédit est aussi prise en considération lorsqu’on veut déterminer sa capacité d’emprunt puisque celle-ci joue directement sur le montant maximum pouvant être accordé. Effectivement, plus on optera pour une durée longue, moins sera grande la somme qui sera allouée au demandeur.

Il faut savoir que les divers frais inhérents à cette opération tels que l’assurance décès-invalidité ou encore l’indemnisation relative aux garanties (hypothèque) seront inclus dans ce calcul global afin de pouvoir apprécier au mieux vos chances mais aussi votre niveau financier actuel.

Comment utiliser sa capacité d’emprunt de manière responsable et efficace

Maintenant que vous avez une idée de votre capacité d’emprunt, vous devez l’utiliser de manière responsable et efficace. Vous devez bien réfléchir à la raison pour laquelle vous voulez emprunter. Est-ce pour des achats indispensables ? Pour financer un projet ? Ou simplement pour combler un besoin passager ?

Une fois que vous avez déterminé pourquoi vous souhaitez emprunter, vous devez choisir le crédit à souscrire selon votre profil car chacun peut avoir des attentes différentes quant aux modalités (taux fixe ou variable, durée, etc.). Il existe aussi plusieurs types de crédits comme, par exemple, le prêt personnel qui permet une grande liberté dans l’utilisation des fonds mais qui possède un taux souvent plus élevé qu’un prêt immobilier.

L’utilisation de votre capacité d’emprunt doit être réfléchie et responsable pour éviter toute situation financière difficile.

Afficher Masquer le sommaire