9 champignons délicieux à cueillir sans la moindre hésitation !

Si vous aimez trouver votre propre nourriture et explorer la nature, vous allez adorer ces champignons savoureux. De l’adorable giroflée à l’impressionnante amanite des Césars, découvrons neuf champignons délicieux, faciles à identifier et sans danger pour la santé.

1. Le girofle (Cantharellus cibarius) :

Le giroflier se trouve sous les hêtres et les charmes. Il possède un chapeau jaune au bord incurvé et des lamelles épaisses qui se confondent progressivement avec le pied. On le trouve d’octobre à novembre, surtout par temps humide. Vérifiez sous les feuilles mortes, car ils poussent souvent ensemble.

A voir aussi : Jamais, sous aucun prétexte, n'utilisez ce produit dans votre salle de bain !

2. Le pied bleu (Lepista nuda) :

Les pieds bleus sont petits, d’environ 5 à 8 cm, et entièrement violets. Ils ont une odeur agréable et poussent dans les bois de feuillus et de conifères. Ils poussent dans les bois de feuillus et de conifères. Cherchez-les d’octobre à décembre, surtout près des branches en décomposition.

3. Le rosier (Agaricus campestris) :

Ces champignons se trouvent dans les prés et les pelouses. Ils ont un chapeau blanc ou gris pâle avec des lamelles roses et brunes. On les trouve de la fin août à octobre, surtout dans les pelouses plus anciennes et les prairies pâturées.

Lire également : Tout savoir sur les systèmes de filtration et de traitement de l'eau des piscines : conseils et astuces

4. Le cèpe (Boletus edulis) :

Les cèpes ont un chapeau robuste en forme de champagne, un pied épais et des tubes d’un blanc crémeux. On les trouve généralement dans les landes et les bois ouverts d’août à novembre. Après une forte pluie, il faut attendre une dizaine de jours pour les trouver.

5. Coprin (Coprinus comatus) :

Ces champignons ont un chapeau allongé recouvert d’un duvet et poussent dans les prairies et près des lisières de bois. On les trouve d’août à octobre, surtout dans les prés où paissent les chevaux. Attention à ne pas les confondre avec un champignon similaire qui n’est nocif que lorsqu’il est associé à de l’alcool.

6. Marasma (Marasmius oreades) :

Les marasmes sont petits, environ 5-7 cm, et ont des chapeaux fauves avec des lamelles bien espacées. Ils poussent dans les vieilles prairies d’octobre à décembre. Soyez prudent et choisissez des champignons bien formés pour éviter toute confusion.

7. La clématite (Macrolepiota procera) :

Les champignons de la clématite ont un chapeau qui peut atteindre 25 cm de diamètre et un mamelon brun au centre. Ils poussent dans les prairies et les sous-bois ouverts de fin août à octobre. Cherchez-les environ 15 jours après les premières pluies d’automne.

8. Le pied de mouton (Hydnum repandum) :

Ces champignons ont des chapeaux qui pendent latéralement de la tige et ont des tubes de couleur chamois. On les trouve généralement près des hêtres et des épicéas d’octobre à décembre. On ne peut pas les confondre avec d’autres champignons tant qu’ils ont une couleur orange pâle ou beige clair.

9. Amanite des Césars (Amanita caesarea) :

Présents dans les forêts de chênes verts et de chênes pubescents, ces champignons ont un chapeau rouge-orange et des lamelles jaune-crème. Ils apparaissent généralement de novembre à janvier. Attendez que les cèpes soient terminés et ils apparaîtront. Attention à ne pas les confondre avec un autre champignon dont les lamelles sont d’un blanc pur.

Afficher Masquer le sommaire