Le rafraîchisseur d’air : Fonctionnement, avantages et les critères de choix

11
Rafraichisseur d'air

Le rafraîchisseur d’air, vous en avez déjà entendu parler ? Il s’agit en effet d’un appareil compact servant à abaisser de 4 à 6°C la température ambiante présente dans une pièce. Il ne nécessite aucun circuit renfermant de fluide frigorigène (gaz à effet de serre). Pour en apprendre davantage à propos de cet appareil, nous vous invitons à lire cet article dans son intégralité.

Ce qu’il faut retenir à propos du fonctionnement d’un rafraichisseur d’air

Le rafraîchisseur d’air fait usage de la capacité de l’eau à engendrer du froid par évaporation. Ce phénomène physique prend également le nom de ”hydro-cooling” ou de ”rafraîchissement adiabatique’’.

A voir aussi : Comment démonter un vérin de fauteuil ?

Le mécanisme intègre une soufflerie représentée par un ventilateur et dont le flux parcourt une enveloppe poreuse retenue constamment humide. Cette enveloppe est en effet le filtre. L’eau prise au piège dans ce dernier s’évapore en subissant l’impact du courant d’air, laissant échapper par la même occasion du froid dans le milieu ambiant. Bien connue sous le nom de chaleur latente, cette réaction physique déploie chaque jour des effets au sein de l’environnement dans lequel nous vivons. En exemple, sachez que :

–          C’est elle qui engendre la sensation de fraîcheur sur la peau mouillée lorsque vous sortez de votre bain, même quand la période est particulièrement chaude ;

A lire aussi : Quel carrelage choisir pour une grande surface ?

–          C’est elle qui retient la fraîcheur d’une eau renfermée au sein d’une jarre élaborée en terre cuite ;

–          C’est également elle qui participe à l’équilibre thermique de notre organisme quand la transpiration s’évapore.

Ainsi, naturellement, l’air ambiant sec de 35°C qu’un rafraichisseur d’air aspire, peut perdre jusqu’à 10°C au moment où il est relâché dans la pièce. Vous pouvez voir le comparatif sur les rafraichisseurs d’air ici afin d’opérer un choix optimal.

Les points positifs et négatifs d’un rafraichisseur d’air

Comme bon nombre d’appareils, le rafraîchisseur d’air possède de bons côtés tout comme certains aspects sombres. On vous fait le point.

Les points positifs d’un rafraichisseur d’air

Parmi les nombreux avantages que possède un rafraichisseur d’air, on retrouve :

–          La facilité d’utilisation qu’il offre ;

–          Les pannes rares à cause de son mécanisme assez basique ;

–          Il ne nécessite pas une installation spéciale (vous n’avez pas besoin d’un système d’évacuation, mais juste d’une prise où le brancher) ;

–          Moindre entretien où vous aurez simplement besoin de veiller à la propreté du réservoir d’eau ;

–          Faibles consommables, puisqu’il demande entre 10 et 15 litres d’eau au maximum chaque jour ;

–          Économique, car consomme moins de 100 W ;

–          N’impactant pas l’environnement, il participe de façon active à l’entretien des locaux par la filtration de l’air brassé.

Les aspects négatifs d’un rafraichisseur d’air

En termes de coûts d’exploitation et d’investissement, le rafraîchisseur d’air n’a rien en commun avec les solutions de climatisation, car il est 15 à 20 fois plus économique. Cependant, en ce qui concerne les performances affichées, le rafraîchisseur d’air ne pourra pas rivaliser avec ces solutions. En effet, vous n’aurez déjà pas la possibilité de programmer une température indiquée à l’aide d’un rafraichisseur d’air.

Par ailleurs, lorsque l’air du local est sec, le rendement affiché par l’appareil est maximal. Néanmoins, dès que l’hygrométrie augmente, ce rendement devient médiocre. À l’instar d’un ventilateur, le confort le plus remarquable s’observe dans la zone où l’air est brassé.

À l’opposée des pièces climatisées, l’aération du local devrait être activée (le maintien d’une fenêtre ouverte en est un exemple).

Que dire en ce qui concerne les critères intervenant dans le choix d’un rafraichisseur d’air ?

Généralement, les rafraichisseurs d’air renferment des roulettes. Vous pouvez ainsi les déplacer facilement de pièce en pièce sans déployer un effort considérable. Il faudra veiller à ce que l’appareil que vous choisissez puisse s’adapter à la plus grande des pièces.

Le choix en fonction de vos attentes

L’intégralité des rafraichisseurs d’air comporte de nombreuses fonctionnalités. Il est donc primordial qu’avant de faire votre choix, de bien définir les configurations dont vous aurez besoin pour l’usage que vous souhaitez en faire. Au sein de ces options, on peut citer :

–          La ventilation uniquement ;

–          L’option de l’oscillation ;

–          La possibilité aux volets de s’incliner ;

–          L’option d’humidificateur automatique ;

–          Le purificateur de l’air ;

–          La minuterie, la télécommande, l’ionisateur, etc.

En vous basant sur ces configurations, vous pouvez déjà trier une masse de concurrents.

Le choix en fonction de la superficie et du volume de la pièce

Le rafraîchisseur d’air doit avoir une capacité d’évaporation qui s’adapte au volume de la pièce à rafraîchir. Dans le cas d’une :

–          Surdimension : l’élévation du taux d’hygrométrie ambiante entraîne une chute rapide du rendement ;

–          Sous dimension : l’effet remarqué se rapproche de celui obtenu à l’aide d’un ventilateur simple.

Pour des raisons de simplification, la majorité des appareils domestiques au niveau de leurs caractéristiques, ne précisent que la superficie de pièce pour laquelle ils peuvent fonctionner. En effet, cela peut s’expliquer à cause de la hauteur sous plafond standardisée qu’on note chez les habitations modernes.

Le choix en fonction du réservoir d’eau

Souvent en relation avec la surface nécessaire, la capacité du réservoir d’eau est un point important dans le choix de votre rafraîchisseur d’air. C’est d’ailleurs ce paramètre qui influence le rythme auquel le réservoir est rempli et donc la durée de fonctionnement de l’appareil. Cette dernière comprise entre 10 à 12 heures est déjà un bon compromis.

Le choix en tenant compte du débit d’air soufflé

Comme vous le savez, le volume de soufflage en fonction de la pièce impacte sur le rendement de l’appareil. Une puissance de ventilation plus importante ne peut qu’être néfaste à la production de froid. Néanmoins, il s’avère avantageux de pouvoir ajuster la vitesse de rotation des pales. Ainsi, il sera possible de calibrer avec précision le volume de ventilation pour qu’il soit adapté à la surface de la pièce ou aux fonctions particulières de l’appareil.

Le choix en fonction de la nuisance sonore

Plusieurs rafraichisseurs d’air surtout d’entrée de gamme génèrent un bruit qui peut très vite devenir insupportable. Si vous souhaitez profiter de votre appareil dans un excellent confort, vous devrez chercher à obtenir le niveau sonore le plus bas possible. Des astuces de fabrication favorisent l’atténuation ou le camouflage de la nuisance sonore à l’instar du programme sommeil ou des variations de cadence pour imiter le bruit d’un vent.