Tous les travaux d’isolation thermique pour votre maison

L’isolation thermique est un mécanisme ayant pour but d’améliorer la performance énergétique d’un endroit. C’est en effet un processus visant à limiter le transfert de chaleur entre un lieu chaud et une zone froide.

Il s’agit en quelques sortes de l’ensemble des procédés visant à apporter de la chaleur dans un endroit au cours de l’hiver et à insuffler un peu de fraîcheur dans ce même lieu au cours de l’été.

A lire en complément : Les bonnes pratiques pour une rénovation de toiture réussie

Ce faisant, on stabilise la température et assure le confort thermique des occupants du lieu toute l’année. De nombreuses méthodes sont alors utilisées pour mettre en place ce mécanisme qui est l’isolation thermique. Mais quelles sont-elles ?

Les avantages de l’isolation thermique

A voir aussi : Comment raviver et restaurer le plastique noir : les astuces à connaitre

L’isolation thermique n’occasionne pas uniquement du confort thermique.

Elle est aussi à l’origine de beaucoup de bienfaits :

  • Amélioration de la qualité de vie

Une maison bien isolée au niveau thermique est la garantie de conserver la chaleur à l’intérieur, l’air chaud étant attiré vers les zones plus froides. Un bon isolant limite donc les déperditions de calories et les échanges de chaleur.

Ici, nous pensons tout de suite aux températures hivernales, mais une isolation performante est également la garantie d’une maison qui reste fraîche en été, en empêchant la chaleur de rentrer à l’intérieur. Le confort thermique de votre habitat est alors conservé, et ce tout au long de l’année.

  • Réduction de la facture de chauffage

En réduisant les déperditions thermiques de votre habitat, vous réduisez également votre consommation de chauffage et de climatisation ! Une isolation thermique plus performante est donc un investissement rentable, et ce même à court terme.

Si vous souhaitez réduire votre consommation d’énergie et les dépenses qui y sont associées, améliorer l’isolation thermique sera même plus rentable que de changer vos équipements les plus vétustes (chaudière, chauffage, …).

  • Rendre l’habitat plus durable

Avec une bonne isolation thermique, votre logement bénéficie d’une durabilité accrue : meilleure résistance au temps qui passe, limitation des risques de condensation… Si vous êtes amenés à vendre votre logement, ce dernier trouvera plus facilement preneur s’il est économe en énergies. En effet, les performances énergétiques sont devenues un critère majeur dans le choix d’une habitation.

  • Préservation de l’environnement

Une habitation bien isolée limite les rejets de gaz à effet de serre, et contribue donc à lutter contre le réchauffement climatique. Elle permet de réduire sa consommation d’énergies traditionnelles et l’utilisation de ressources énergétiques fossiles, dont les gisements ne sont pas éternels.

Les différentes sortes d’isolation thermique

Pour mettre en place l’isolation thermique dans une maison, il est indispensable de réhabiliter les ponts thermiques dont le sol, les mûrs, le plancher, les fenêtres et les portes.

  • Isolation des murs par l’extérieur

L’isolation thermique des murs par l’extérieur (ITE) consiste à ajouter une couche d’isolant sur la façade. Ces travaux vous permettent d’augmenter votre confort thermique (vous gagnez quelques degrés en hiver) et par conséquent de réduire vos dépenses énergétiques.

Mais ce n’est pas tout. Cette opération a aussi un avantage d’un point de vue esthétique, car elle offre l’opportunité de rafraîchir la façade et potentiellement de la remettre au goût du jour.

Autres atouts non négligeables : ce mode d’isolation n’a pas de répercussions sur la surface habitable de la maison et vous pouvez continuer à vivre dans votre logement tranquillement pendant toute la durée des travaux.

La seule limite de l’isolation thermique par l’extérieur est son coût, plus important que pour l’isolation par l’intérieur. Mais pas de panique, des aides financières existent. Grâce à elles, vous pourrez réduire votre reste à charge de manière significative.

  • Isolation des murs par l’intérieur

L’isolation des murs par l’intérieur consiste à poser un isolant sur vos murs. Il peut s’agir d’un isolant thermique en rouleau, d’un isolant à coller ou d’une isolation combinant matériaux isolants et lames d’air.

L’isolation par l’intérieur est moins onéreuse que l’isolation par l’extérieur. Avant de la choisir, il faudra simplement prendre en compte le fait que la superficie des pièces est vouée à diminuer. Pour financer les travaux, des aides peuvent vous être accordées. N’hésitez pas à vous renseigner.

  • Isolation des combles

Dans les anciennes maisons, la toiture fait partie des emplacements sujets à d’importantes déperditions de chaleur (25 à 30 % des déperditions de l’habitation).

Il est donc essentiel de procéder à des travaux d’isolation afin de gagner en confort thermique pendant la période de chauffe et d’éviter une surconsommation de chauffage.

Comment isoler des combles ? On distingue deux méthodes principales et le choix dépend de l’usage des combles. Si les combles sont perdus et qu’il n’y a pas de nécessité de les chauffer, ils peuvent être isolés au niveau du plancher. Pour des combles aménageables, l’isolation des rampants est plus adaptée.

  • Isolation des planchers bas

Après le haut et les côtés de la maison, il reste bien sûr le bas ! Le plancher peut laisser s’échapper jusqu’à 10 % de chaleur dans une vieille résidence à l’isolation insuffisante.

En ajoutant une couche d’isolant sur le sol ou sur le plafond du sous-sol, vous gagnerez en confort : quoi de plus agréable que de marcher pieds nus dans votre salon ?

  • Isolation des fenêtres et porte-fenêtre

Pour terminer, il ne faut pas oublier les points faibles des parois importantes à isoler dans votre maison : les fenêtres et les baies vitrées. En utilisant un vitrage isolant et des joints performants, vous économiserez de l’énergie et limiterez l’entrée d’air.

  • L’isolation du sol

L’isolation du sol s’effectue, soit par le dessus, soit par le dessous (le plafond de la pièce du dessous). C’est une partie importante à isoler si elle se situe entre une pièce chauffée et une pièce non chauffée comme un sous-sol non habité, un garage, une cave ou un vide sanitaire.

En construction via l’isolation par le dessus, l’isolant est posé directement sur le plancher bas. En rénovation via l’isolation par le dessous, l’isolant se fixe sur le plafond de l’espace situé sous votre rez-de-chaussée (un vide sanitaire, un sous-sol ou une cave).

  • Isolation de la toiture

La chaleur monte au sein d’une maison. Une toiture mal isolée peut alors représenter jusqu’à 30 %  des déperditions de chaleur.

La pose d’un isolant limitera l’infiltration de la chaleur en période estivale. À l’inverse, la chaleur sera mieux gardée en hiver. Vous gagnerez ainsi en confort tout au long de l’année ! Les travaux peuvent se faire dans des combles perdus, aménagés ou aménageables.

Ce sont les plus rentables à réaliser. La prime CEE coup de pouce mise en place par le Gouvernement permet notamment de réduire l’investissement de départ. Dans certains cas, elle couvre même l’intégralité des travaux.

Les matériaux les plus efficaces pour l’isolation thermique

Lorsque l’on cherche à isoler thermiquement sa maison, il est primordial de bien choisir le matériau qui conviendra le mieux. Les matériaux d’isolation se distinguent par leur résistance thermique, leur conductivité thermique et leur densité.

Parmi les matériaux synthétiques les plus utilisés, on retrouve la mousse polyuréthane ou encore le polystyrène expansé (PSE). Le PSE est un matériau performant en raison de sa légèreté. Il s’avère aussi facile à poser et économique. En revanche, il ne doit pas être exposé aux UV, car cela peut nuire à ses performances.

La mousse polyuréthane, quant à elle, a une excellente résistance thermique qui lui permet d’être très efficace pour l’isolation des sols ou des murs. Elle est aussi imperméable à l’eau ainsi qu’à la vapeur d’eau, ce qui évite tout risque de moisissure dans votre habitation.

Les isolants minéraux sont composés principalement de verre recyclé ou de roche volcanique broyée. Ce sont des isolants très couramment utilisés pour leurs bonnes propriétés en termes d’acoustique et leurs performances en isolation phonique, mais aussi parce que ces matériaux sont naturels.

Le principal avantage du verre cellulaire réside dans son excellent coefficient lambda (conductivité), qui cache derrière cette appellation technique une capacité accrue contre le froid hivernal comme les fortes chaleurs estivales. Il a en outre une excellente résistance mécanique et thermique qui ne se détériorera pas avec le temps.

La laine de roche, un matériau très répandu pour son efficacité énergétique, s’applique sur toutes les parois de la maison (sol, plafond, murs). Elle possède aussi d’excellentes propriétés d’absorption acoustique. Très facile à poser, elle nécessite cependant des précautions lors du découpage, car ses fibres irritantes peuvent causer des problèmes respiratoires.

Les isolants naturels sont fabriqués à partir de matériaux renouvelables tels que le chanvre, le lin ou encore la laine animale comme celle de moutons ou de lapins. Ces isolants permettent non seulement de limiter la consommation d’énergie, mais aussi d’avoir une démarche écologique. Ils ont aussi des propriétés hypoallergéniques et antimoisissures.

Le chanvre est un excellent choix pour lutter contre les ponts thermiques, grâce à sa perméabilité à la vapeur ainsi qu’à sa capacité régulatrice en humidité qui évitera tout risque lié au développement fongique dans votre habitation.

Il y a aussi l’ouate de cellulose obtenue à partir du recyclage du papier journal broyé puis traité afin qu’elle soit imputrescible et ignifuge peu inflammable.

L’utilisation des différents types d’isolants peut répondre aux besoins thermiques spécifiques de chaque foyer. L’expertise d’un professionnel pourra vous aider dans votre choix au regard de la nature de votre habitation, mais aussi des spécificités climatiques et géographiques liées à votre région. Quel que soit le matériau isolant choisi, pensez à bien respecter les normes en vigueur afin d’assurer une sécurité maximale pour les habitants ainsi qu’une efficacité énergétique optimale.

Comment choisir un professionnel pour l’installation de votre isolation thermique

Maintenant que vous avez bien compris les différents types d’isolants pour votre maison, il est temps de penser à leur installation. Pour cela, il est primordial de faire appel à un professionnel qualifié et compétent qui saura installer l’isolant choisi dans les règles de l’art.

• L’expérience : avant tout engagement, renseignez-vous sur son expérience professionnelle en demandant des références et des certifications. Une entreprise ou un artisan ayant suivi une formation spécifique au sein des organismes spécialisés sera aussi plus apte à répondre aux besoins spécifiques de votre habitation.

• La qualité du travail : vérifiez la qualité du travail proposé par le professionnel sélectionné. Vous pouvez réaliser cette évaluation en consultant les avis clients sur Internet ainsi qu’en interrogeant directement quelques-uns d’entre eux.

• Les garanties : assurez-vous que le professionnel retenu propose une assurance responsabilité civile professionnelle couvrant tous les risques inhérents aux travaux d’installation de votre isolation thermique. Ces assurances sont obligatoires et doivent être mises à jour régulièrement afin de garantir une protection maximale pour vous-même mais aussi vos voisins s’ils sont concernés par ces travaux.

• Le devis détaillé : examinez attentivement le devis remis par le prestataire sélectionné • celui-ci doit être clair et précis, mentionnant notamment toutes les informations relatives au projet (matériau isolant utilisé, méthode d’installation, coûts des travaux), ainsi que les modalités de paiement.

• La proximité : privilégiez un professionnel situé près de chez vous pour éviter des frais supplémentaires liés à l’éloignement géographique. Les entreprises locales disposent souvent d’une meilleure connaissance du terrain et sont donc plus aptes à répondre aux besoins spécifiques de votre zone géographique.

En veillant à respecter tous ces critères, vous devriez être en mesure de trouver le bon professionnel pour vos travaux d’isolation thermique. En faisant confiance à une entreprise qualifiée et fiable, vous pouvez être sûr que votre isolation sera installée dans les règles de l’art tout en garantissant une performance optimale pour votre habitation.

Les professionnels qualifiés peuvent aussi vous conseiller sur la qualité du matériau isolant choisi afin d’optimiser ses performances énergétiques aussi bien en hiver qu’en été. La qualité des produits utilisés doit ainsi figurer en tête de liste au moment du choix, car elle est primordiale pour assurer le confort thermique dans sa maison tout au long de l’année.

Afficher Masquer le sommaire